L’entrepreneuriat au féminin : A la rencontre des Popines !

Posté par: By Les popines Sur: 09/01/17 Commentaire: 0 Frappé: 89

L’entrepreneuriat au féminin : A la rencontre des Popines !

Les Popines, c’est l’histoire de deux amies, Marion Roques et Sabrina Delasse.

Tout commence dans un minuscule bureau dont on compterait les mètres carrés sur les doigts d’une main. Toutes deux responsables de recrutement, et sur le même poste qui plus est, elles ont très rapidement appris à travailler ensemble. Et étonnement, et ce malgré la petite taille du lieu de travail, l’entente fût parfaite.
A tel point que moins de 3 ans plus tard, les voilà à la tête d’une SARL toulousaine spécialisée dans la vente de Sacs à main et Bijoux personnalisables : La Fabrique by les Popines.
Bien sûr, tout n’a pas été facile, mais L’entrepreneuriat a toujours été en quelques sortes le fil rouge de Marion et Sabrina. Déjà étudiantes, elles s’imaginent travailler à leur compte. On peut ainsi imaginer que le grand saut dans l’indépendance s’est fait avec un peu moins d’appréhension, et un peu plus d’élan !

Rencontre avec deux entrepreneures passionnées.

Je crois avoir entendu que votre site Internet sortait aujourd’hui, un tournant dans votre activité ?

Vous avez rencontré des problèmes techniques ?

Pas exactement. On a voulu faire jouer le réseau et passer par une connaissance commune pour la conception et la mise en ligne du site. Résultat, le concepteur n’a plus eu assez de temps pour nous et a dû abandonner le projet. On s’est retrouvé avec un site à moitié fait, qui ne correspondait pas à ce que l’on voulait, et qui fonctionnait mal.
On tenait d’ailleurs à remercier 2i CS qui nous a orienté vers de vrais professionnels lorsque l’on a dû repartir de zéro.
Aujourd’hui, grâce à Céline Leclerq, Melispot, et Bruno Grimalt illustrateur, on a exactement le site qu’il nous faut, avec un module de personnalisation au top et une super interface.

Êtes-vous également présentes sur des places de marché spécialisées ?

Oui, sur A Little Market. Mais on a un avis mitigé sur cette plateforme. C’est très difficile de bien se faire référencer, de faire remonter la boutique et d’être visible sur le site. Ça demande beaucoup de temps que l’on préfère plutôt mettre au profit de l’organisation d’évènements ou l’on peut aller directement à la rencontre de nos clients.

Justement, vis-à-vis de la relation clients, vous devez être actives sur les réseaux sociaux ?

Oui et de plus en plus ! Surtout Instagram. Et on commence Facebook. Mais Instagram est le réseau social le plus adapté à nos produits et il nous a permis de rencontrer de nombreuses bloggeuses toulousaines avec qui nous sommes toujours en contact.


Bientôt aura lieu l’évènement Entreprendre au féminin. L’occasion de vous interroger sur les difficultés rencontrées lors de la création de votre société ; par exemple, le fait d’être une femme a-t-il influencé ou changé quelque chose ?

On a toutes les deux toujours voulu travailler à notre compte, on était vraiment motivées et notre ancien boulot nous a permis d’avoir certaines facilités, notamment dans tout ce qui est choix du statut juridique etc. La seule difficulté que l’on ait eue, c’est de faire notre Business Plan ! Mais on a fini par y arriver !
Le fait d’être une femme n’a selon moi pas changé grand-chose, si ce n’est que ça facilite peut-être la négociation avec nos fournisseurs qui sont en général plus réceptifs avec la gente féminine ! C’est effectivement quelque chose qu’on a remarqué à plusieurs reprises oui ! (Rires)

Un conseil pour celles et ceux qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat ?

Au risque de faire un peu classique : tout est dans le courage de se lancer ! Une fois qu’on travaille à son compte, c’est juste génial !

commentaires

laisse ton commentaire